La Grande Guerre

Vers une guerre moderne

La Grande Guerre est caractérisée par l'industrialisation et la production de masse dans le domaine de l'armement et de la technologie militaire. Les premières années de guerre voient la confrontation entre la technologie du XXe siècle et les tactiques du XIXe siècle qui prennent la forme de batailles indécises provoquant un nombre considérable de pertes humaines dans chaque camp. Il faut attendre l'année 1918 pour que les différentes armées adaptent leurs tactiques militaires aux nouvelles technologies dans le cadre de la guerre moderne.

  • Les origines

L'idée de fournir aux troupes d'assaut des armes légères automatiques destinées à soutenir leurs offensives remonte au début du XXe siècle. Ses initiateurs, le commandant Louis Chauchat et l'ingénieur Charles Sutter, s'inspirent des travaux du hongrois Rudolph Frommer pour réaliser leur premier fusil-mitrailleur dès 1913. À cette occasion, ils fournissent 100 exemplaires du premier fusil-mitrailleur 1913CS à l'armée française. Ce premier modèle est prévu exclusivement pour les soldats chargés de la protection des forts. Le nouveau modèle 1915CSRG rend obsolète le 1913CS, qui sera reconditionné et adapté pour les premiers avions de chasse. Le brusque passage de la guerre de mouvement à la guerre des tranchées entraîne une nouvelle demande. L'armée française a besoin d'une arme à cadence rapide légère et facilement transportable pouvant soutenir une attaque par un feu nourri. Le modèle 1913CS subit des modifications et devient le 1915CSRG (Chauchat-Sutter-Ribeyrolle-Gladiator). Ce modèle sera produit à 250 000 unités malgré des problèmes d'enrayage récurrents lors d'utilisations prolongées. Il sera utilisé par les quelques armées alliées.


Crédit photo : Libre
Crédit photo : Libre
Crédit photo : Libre
Crédit photo : Libre
  • Les utilisations

Le ...

 

Retour à la page précédente