La Grande Guerre

Vers une guerre moderne

La Grande Guerre est caractérisée par l'industrialisation et la production de masse dans le domaine de l'armement et de la technologie militaire. Les premières années de guerre voient la confrontation entre la technologie du XXe siècle et les tactiques du XIXe siècle qui prennent la forme de batailles indécises provoquant un nombre considérable de pertes humaines dans chaque camp. Il faut attendre l'année 1918 pour que les différentes armées adaptent leurs tactiques militaires aux nouvelles technologies dans le cadre de la guerre moderne.

  • Les origines

A venir

  • Les utilisations

L'artillerie connait des progrès considérables au cours de la Grande Guerre. Au commencement du conflit, l'artillerie est principalement composée d'artillerie légère pouvant tirer en tir tendu. Cependant, l'arrivée des tranchées nécessite des munitions beaucoup plus lourdes tirées à partir d'obusiers. La nouvelle artillerie à longue portée développée juste avant la guerre peut maintenant ouvrir le feu sur des positions ennemies sans les voir. La tactique commune consiste à pilonner les lignes adverses et de s'arrêter pour laisser l'infanterie l'investir en espérant que les tranchées soient détruites, ce qui est, hélas, rarement le cas. Le tir de barrage et le feu roulant sont développés pour permettre à l'artillerie de tirer directement devant l'infanterie pendant que celle-ci progresse.


Crédit photo : IWM
Crédit photo : Libre
Crédit photo : Libre
Crédit photo : Wikipedia

Les communications étant impossibles, le danger est que si le barrage avance trop vite, l'infanterie n'est plus protégée et si le barrage avance trop lentement, l'infanterie est sous le feu de ses propres obus. Des contre-mesures sont cependant possibles. Premièrement en lançant un tir de contre-batterie juste derrière le tir de barrage adverse, on peut faucher l'infanterie en progression. Deuxièmement, des microphones peuvent être utilisés pour trianguler la position des canons ennemis et engager un tir de contre-batterie. Le flash des tirs peut également être repéré pour cibler l'artillerie adverse. La majorité des pertes de la Grande Guerre est causée par l'artillerie. Des observateurs avancés sont déployés pour guider les tirs d'artillerie, en particulier dans l'aviation.

  • L'artillerie allemande

A venir

  • L'artillerie britannique

A venir

  • L'artillerie française

A venir

 

Retour à la page précédente