La Grande Guerre

Civils

Pierre Ier

Roi - Kralju

Pierre Ier, né le 29 juin 1844 à Belgrade en Serbie et mort le 16 août 1921 à Belgrade en Serbie, fait ses études militaires à Saint-Cyr. En 1870, ne supportant pas de voir la France battue par les Prussiens, il s’engage comme sous-lieutenant au 5e bataillon de la Légion étrangère, sous le nom de Pierre Kara et se bat dans les rangs de l’Armée de la Loire. Le 11 octobre 1870, il est blessé et fait prisonnier. Il parvient à s’évader et rejoint l’arrière-garde de l’armée de Chanzy pour reprendre sa place au combat. En 1875, il fait partie des insurgés serbes qui combattent les Ottomans en Bosnie. En 1876-1877, il est le chef de sa propre unité sous le nom de guerre Petar Mrkonjić. Un complot militaire à Belgrade met fin en 1903 au règne autoritaire d'Alexandre Ier de Serbie qui est assassiné. Pierre Karageorgévitch monte sur le trône de Serbie sous le titre de Pierre Ier, roi de Serbie. Dès son arrivée sur le trône, il fait adopter en Serbie la constitution la plus démocratique et la plus libérale en Europe après celle de la Grande-Bretagne. Il devient rapidement le symbole d’espoirs multiples. En 1914, malade, il décide de se retirer de la scène politique. Il désigne en juin 1914 son fils cadet Alexandre comme Prince régent et lui laisse le soin de mener les opérations militaires jusqu'à l'offensive victorieuse d’automne 1918. Malgré sa maladie et l'absence de la vie politique, Pierre Ier, appelé par le peuple l'« oncle Pierre », est dans les premiers rangs durant les épreuves les plus difficiles de la guerre et donne l'inspiration et la force aux soldats épuisés par le combat. Lorsque la Serbie est attaquée en 1915 de trois côtés différents, il décide de se replier avec son armée et traverse les montagnes enneigées d’Albanie. Il prend place dans les navires de transport français tout comme ses soldats et se rend sur l'île de Corfou. Il est admiré par tous pour son courage et sa loyauté envers sa patrie. Au terme de la Grande Guerre, le 1er décembre 1918, le royaume est proclamé par le prince-régent Alexandre au nom de son père Pierre Ier de Serbie qui prend alors le titre de roi des Serbes, Croates et Slovènes. Il règne sur ce nouveau royaume jusqu'à sa mort, le 16 août 1921.

Roi de Serbie 1903-1918
Roi des Serbes, Croates et Slovènes 1918-1921

AlexandreI

Prince - Kneže

AlexandreI, né le 16 décembre 1888 à Cetinje au Monténégro et mort assassiné le 09 octobre 1934 à Marseille en France, second fils de Pierre Ier, sert dans l'armée serbe en octobre 1912 lors de la première guerre balkanique. Durant la Grande Guerre, il sert dans l'armée de son pays. Cette attitude lui permet de jouir en France d'une énorme popularité, surtout à la suite des combats se déroulant lors de l'expédition de Salonique. Au terme de la Grande Guerre, le 01 décembre 1918, le royaume est proclamé par le prince-régent Alexandre au nom de son père Pierre Ier de Serbie qui prend alors le titre de roi des Serbes, Croates et Slovènes. À la mort de son père, il devient le roi du nouveau royaume de Yougoslavie, sous le nom d'Alexandre Ier.

Prince-régent 1914-1918
Roi de Yougoslavie 1921-1934























Nikola Pašić

Président du conseil - premijer

Nikola Pašić, né le 18 décembre 1845 à Zaječar en Serbie et mort le 10 décembre 1926 à Belgrade en Serbie, est un diplomate et un homme politique serbe. Le 08 février 1904, il devient ministre des Affaires étrangères dans le cabinet de Sava Grujić. Le 12 septembre 1912, il prend les fonctions de Président du conseil serbe. Il contribue au succès des guerres des Balkans qui permettent à la Serbie d’occuper les territoires de l'ancienne Serbie médiévale. Dans les mois qui précèdent le déclenchement du conflit mondiale, il participe à la mise en place d'une nouvelle ligue balkanique, réunissant les vainqueurs de la Deuxième Guerre balkanique, la Serbie, la Grèce et la Roumanie. Cette ligue, constituée sous l'égide de la Russie, est avant tout dirigée contre l'Empire austro-hongrois. Suite à l'attentat de Sarajevo où le 28 juin 1914, l’archiduc François-Ferdinand est assassiné, les Autrichiens accusent aussitôt la Serbie et envoient un ultimatum en dix points. Il s'efforce de collaborer et contre l'opinion publique, outrée par les demandes autrichiennes, ainsi que l'avis de certains de ses ministres, il remet l'acceptation de l'ultimatum à l'exception du point 6 qui exige le déplacement d'enquêteurs austro-hongrois sur le sol serbe. Il est soutenu par l'ambassadeur russe Nikolai Hartwig et par le ministre russe des Affaires étrangères Ayant exigé l'acceptation de tous les points, les Autrichiens déclarent la guerre à la Serbie le 28 juillet 1914 ce qui signe le début de la Grande Guerre. Le 01 décembre 1918, le prince-régent Alexandre décide la formation d'un nouveau gouvernement dans lequel Nikola Pašić n'est pas repris. Aussi, il désigné par le prince-régent Alexandre comme le principal négociateur serbe à la Conférence de Paix de Paris de 1919.

Président du conseil 1912-1918
Ministre des Affaires étrangères 1912-1918

Lazar Pacu

Ministre - министре

Lazar Pacu, né le 01 mars 1855 à Čurug en Serbie et mort le 12 octobre 1915 à Vrnjci en Serbie, est un médecin et un homme politique serbe. En 1903, il devient membre du Conseil d'État. Avec l'arrivée des partis radicaux au pouvoir, il devient ministre des Finances entre janvier 1904 et mai 1905, entre avril 1906 et janvier 1908 et entre août 1912 et octobre 1915. Dès son premier mandat en 1904, il atteint l'équilibre budgétaire en 1 an, chose qu'il parait impossible aux autres membres de son cabinet. Pour y arriver, il réduit les dépenses du gouvernement ainsi que l'ensemble des revenus des membres du gouvernement. Il entre alors dans la légende financière en tant que médecin qui a guéri les finances de la Serbie. Grâce à sa gestion, il arrive à faire accepter des prêts à des banques étrangères et ainsi financer les campagnes balkaniques. Au cours de l'été 1915, alors qu'il travaille à Nis, il tombe malade. Il est opéré en urgence et envoyé à Vrnjci pour sa convalescence. Un mois plus tard, il décède.

Ministre des Finances 1912-1915














Stojan Protić

Ministre - министре

Stojan Protić, né le 28 janvier 1857 à Kruševac en Serbie et mort le 28 octobre 1923 à Belgrade en Serbie, est un homme politique et un écrivain serbe. À partir de 1903, il est nommé ministre de l'Intérieur dans divers gouvernements. Il devient ensuite ministre des Finances entre 1909 et 1912. En tant que ministre de l'Intérieur, il participe à la rédaction de la réponse serbe à l'ultimatum austro-hongrois. Il est nommé ministre de la Guerre du 31 mai 1918 au 24 juin 1918.

Ministre de l'Intérieur 1914
Ministre de la Guerre 1918

Ljuba Jovanović

Ministre - министре

Ljuba Jovanović, né le 14 février 1865 à Kotor au Monténégro et mort le 10 février 1928 à Belgrade en Serbie, est un historien et un homme politique serbe. En 1885, il participe à la guerre serbo-bulgare en tant que volontaire. Durant une bataille, il est grièvement blessé à la jambe. Il boitera toute sa vie. Entre 1901 et 1903, il est directeur de la Bibliothèque nationale de Serbie. En 1905, il devient député du peuple. En 1909, il abandonne sa carrière universitaire pour se consacrer exclusivement à la politique. Entre 1909 et 1911, il devient ministre de l'Intérieur.Il redevient ministre de l'Intérieur entre 1914 et 1918. Il est également nommé ministre de l'Éducation. Lors de la proclamation du Royaume des Serbes, Croates et Slovènes le 01 décembre 1918, il est l'un des six membres du conseil, en tant que représentant du gouvernement du Royaume de Serbie, qui doit déterminer la manière de déclarer l'unification.

Ministre de l'Intérieur 1914-1918
Ministre de l'Éducation 1914-1918

Marko Djuričić

Ministre - министре

Marko Djuričić, né le 26 mars 1861 à Valjevo en Serbie et mort le 02 août 1926 à Karlovy Vary en Serbie, est un avocat et un homme politique serbe. En tant qu'étudiant en droit, il se distingue par son travail comme l'un des leaders de la jeunesse radicale. À la fin de ses études, il devient avocat et rédige des articles scientifiques en sciences juridiques. En 1902, il est nommé président du tribunal de première instance de Belgrade. En 1903, lors des élections, il est nommé chef de district à Valjevo. Il devient ministre de la Justice dans le gouvernements de Milovan Milovanović du 22 juin 1912 au 09 septembre 1912, date de sa démission. Il redevint ministre de la Justice le 31 août 1913, dans le gouvernement de Nikola Pašić, et restr à ce poste jusqu'au 20 décembre 1918

Ministre de la Justice 1913-1918

Velizar Janković

Ministre - министре

Velizar Jankovićn né le 13 décembre 1880 à Belgrade en Serbie et mort le 13 novembre 1966 à Belgrade en Serbie, est un politicien, un économiste et un professeur serbe. En 1904, il obtient son doctorat en économie à l'Université de Berlin. Il travaille au ministère des Finances, au ministère de l'Économie et enseigne à l'Académie du commerce de Belgrade. En tant que membre du Parti radical du peuple, il est élu pour la première fois député en 1912. Il exerce ensuite les fonctions de ministre de la Construction, ministre de l'Économie Nationale, ministre des Finances, ministre de l'Agriculture et ministre des Transports.

Ministre de l'Agriculture 1914




Momcilo Nincic

Ministre - министре

Momcilo Nincic, né le 10 juin 1876 à Jagodina en Serbie et mort le 23 décembre 1949 à Lausanne en Suisse, est un professeur d'économie et un homme politique serbe. Il étudie le droit et obtient son doctorat à Paris en France. Le 27 février 1905, il devient secrétaire du ministère des Affaires étrangères. En 1912, il est élu député. Il devient ministre de la Guerre du 04 janvier 1914 au 22 novembre 1914. Par la suite, il occupe le poste de ministre des Finances, de ministre de la construction, de ministre de l'éducation, de ministre de la justice, ministre du commerce et de l'industrie.

Ministre de la Guerre 1914

Dušan Stefanović

Ministre - министре

À venir ... Il devient ministre de la Guerre du 04 janvier 1914 au 22 novembre 1914.

Ministre de la Guerre 1914









Božidar Terzić

Ministre - министре

Božidar Terzić, né le 07 septembre 1867 à Gornji Milanovac en Serbie et mort le 29 septembre 1939 à Belgrade en Serbie, est un militaire et un politicien serbe. En 1886, il s'engage dans l'armée comme élève-officier. Il en sort lieutenant en 1889. En 1896, il décide de poursuivre ses études militaires en Allemagne en tant que cadet officier. Il sert dans l'artillerie polonaise en Poméranie. Il y reste jusqu'en octobre 1897. En octobre 1898, il suit une formation pour rentrer dans l'état-major. Entre 1901 et 1905, il occupe plusieurs fois le poste de commandant par interim. Entre 1908 et 1913, il occupe plusieurs fonctions d'état-major. Au moment du déclenchement de la guerre avec l'empire ottoman, en septembre 1912, il est nommé chef du département opérationnel de l'état-major du commandement suprême. Il reste à ce poste jusqu'en avril 1913. À la déclaration de la Grande Guerre, il devient chef d'état-major de la 1re armée. À plusieurs, il prend personnellement le commandement de son armée et participe ainsi aux batailles de Srem et de Kolubara. Avec la mise en place du nouveau gouvernement, il est appelé à occuper le poste de ministre de la Guerre du 06 décembre 1915 au 31 mai 1918.

Commandant 1re Armée 1914-1915
Ministre de la Guerre 1915-1918

Mihailo Rašić

Ministre - министре

Mihailo Rašić, né le 13 juin 1858 à Aleksinac en Serbie et mort le 17 février 1932 à Belgrade en Serbie, est un militaire et un politicien serbe. En 1874, il rentre à l'école militaire. Il en sort diplomé en septembre 1880. Il participe avec les autres cadets à la première guerre serbo-turque. En 1883, il est promu lieutenant. En 1891, il devient capitaine et ensuite major en 1893. Il continue à gravir les échelons militaires en devenant lieutenant-colonel en 1897 et puis général le 20 octobre 1912. Il est alors nommé commandant de la 2e division du Danube et prend part à la seconde guerre balkanique. Au déclenchement de la Grande Guerre, il prend le commandement de la division combinée des premiers appelés. Il commande cette division jusqu'à l'évacuation de l'Armée serbe sur l'île de Corfou. il est appelé à occuper le poste de ministre de la Guerre du 24 juin 1918 au 01 décembre 1918. À Corfou, il est nommé commandant de l'armée de Timok. Il cumule ce commandement avec la fonction de délégué du commandement suprême de l'armée serbe auprès du commandement suprême de l'armée française le 27 février 1916. En juin 1917, il devient chef de la mission militaire serbe en France. Il sert également en tant que représentant de l'armée serbe avec d'autres alliés. Dans la seconde moitié de 1917, il se rend aux États-Unis d'Amérique, avec la tâche de motiver et de rassembler des volontaires américains pour renforcer le front de Salonique. Il occupe ce poste jusqu'en février 1918, date à laquelle il revient en France, comme chef de la Mission militaire. Avec la reconstruction du gouvernement de Nikola Pašić, il est nommé ministre de la Guerre du 24 juin 1918 au 01 décembre 1918.

Commandant 2e Division du Danube 1912-1914
Commandant Division des premiers appelés 1914-1916
Commandant de l'Armée du Timok 1916
Ministre de la Guerre 1918

Slavko Grujić

Ministre - министре

Slavko Grujić, né le 15 février 1871 à Belgrade en Serbie et mort le 24 mars 1937 à Londres en Angleterre, est un diplomate serbe. Début octobre 1908, lors de la crise bosniaque , il est chargé d'affaires à Londres, lorsque l'Autriche-Hongrie annonce l'annexion de la Bosnie-Herzégovine. À la veille de la Grande Guerre, il est secrétaire général du ministère serbe des Affaires étrangères. Le 30 juin 1914, il rencontre le secrétaire austro-hongrois à Belgrade, Wilhelm Ritter von Storck, à propos des assassinats de Sarajevo. Le 23 juillet 1914, en l'absence de Nikola Pašić, il est le premier ministre par intérim et reçoit du ministre autrichien, Giesl von Gieslingen, l'ultimatum de l'Autriche-Hongrie. Il fait partie du groupe des membres du gouvernement serbe qui rédige la réponse. En 1916, il devient le premier ambassadeur de Serbie en Suisse où il organise activement l'aide humanitaire à la Serbie occupée avec le Comité international de la Croix-Rouge à Genève.

Directeur des Affaires étrangères 1914
Ambassadeur en Suisse 1616-1919

Milorad Draskovic

Ministre - министре

Milorad Draskovic, né le 10 avril 1873 à Polom en Serbie et mort le 21 juillet 1921 à Delnice en Serbie, est un avocat, un banquier et un homme politique serbe. Il est membre du Parti radical indépendant. Il devient ministère de l'Économie nationale dans les gouvernements de Ljubomir Stojanović et de Sava Grujić entre 1905 et 1906. Durant son mandat, il travaille sans relâche pour développer le commerce de la Serbie avec d'autres pays. En 1907, il devient membre du conseil d'administration de l'Export Bank qui s'occupe des exportations commerciales de la Serbie. Il démissionne de son poste lorsqu'il est nommé ministre de la Construction et des Transports en 1914. Il quitte le gouvernement le 09 juin 1917.

Ministre de la Construction et des Transports 1914-1917