La Grande Guerre

Armée de terre - Armée de mer

Carol Ier

Roi - Rege

Carol Ier, né le 20 avril 1839 à Sigmaringen en Allemagne et mort le 10 octobre 1914 à Sinaia en Roumanie, est un membre de la maison de Hohenzollern. En 1857, il assiste aux cours de l'école d'artillerie de Berlin. Jusqu'en 1866, il est officier allemand attaché à un régiment de dragons. Bien qu'il ne soit pas très grand et un peu frêle, le prince Carol est un chef militaire accompli, en bonne santé et discipliné. Il est proclamé roi de Roumanie le 26 mars 1881. Pendant son règne, il conduit personnellement les troupes roumaines durant la guerre russo-turque de 1877-1878 et assume le commandement de l'armée russo-roumaine au siège de Plevna. Au début du conflit mondial, Carol Ier d'origine allemande désire entrer en guerre du côté des puissances centrales, alors que l'opinion du peuple roumain est plutôt favorable à la Triple-Entente. Cette situation remet en cause la situation des puissances centrales en Roumanie. Dès le 30 juin 1914, au cours d'une entrevue avec l'ambassadeur austro-hongrois à Bucarest, Ottokar Czernin, Carol Ier pose les bases de la neutralité roumaine, justifiée auprès des puissances centrales par l'hostilité de la population à l'égard de la double monarchie austro-hongroise. Le 04 août, il marque son opposition à l'entrée en guerre de son royaume contre le Reich et la double monarchie austro-hongroise également en raison d'un loyalisme dynastique envers son cousin Guillaume II. On a dit que c'est le fort désaccord auquel il doit faire face qui aurait provoqué sa mort le 10 octobre 1914. Quoi qu'il en soit, son décès remet en cause non seulement la neutralité roumaine, mais aussi les réseaux sur lesquelles s'appuient alors les puissances centrales pour garantir la neutralité roumaine.

Roi 1881-1914

Ferdinand Ier

Roi - Rege

Ferdinand Ier, né le 24 août 1865 à Sigmaringen en Allemagne et mort le 20 juillet 1927 à Sinaia en Roumanie, est le neveu du roi Carol Ier. Dès 1916, une fois la Roumanie engagée contre les empires centraux, il se montre en homme de devoir et est très présent sur le front. En 1917, l'armistice germano-russe l'oblige à accepter la défaite de son pays face aux empires centraux et leurs alliés.

Roi 1914-1927






















Alexandru Averescu

Maréchal - Mareșal

Alexandru Averescu, né le 03 avril 1859 à Babele en Roumanie et mort le 02 octobre 1938 à Bucarest en Roumanie, est un officier et un homme politique roumain. Il fait des études pour devenir ingénieur à Bucarest mais finit par rentrer au sein de la gendarmerie en 1876. Il sert durant la Guerre russo-turque de 1877-1878 qui aboutit à la reconnaissance de l'indépendance de la Roumanie par la communauté internationale. Ensuite, il fait des études à l'académie militaire de Turin et se retrouve comme attaché militaire à Berlin de 1895 à 1898. En 1916, lors de l'entrée en guerre de la Roumanie dans le conflit mondial, il est nommé commandant de l'armée du Danube qui opère avec les armées russes présentes en Roumanie. C'est à la tête de la 2e armée qu'il commence le conflit sur le front sud des Carpates. Il est ensuite transféré et prend le commandement de la 3e armée. Il change de nouveau de commandement pour repasser à celui de la 2e armée qu'il mène à la victoire lors de la bataille de Mărăști, à l'été 1917. L'armistice met fin aux offensives des troupes roumaines fortement affaiblies par le typhus et la famine.

Commandant 2e Armée 1916
Commandant 3e Armée 1917
Commandant 2e Armée 1917

Constantin Prezan

Maréchal - Mareșal

Constantin Prezan, né le 27 janvier 1861 à Butimanu en Roumanie et mort le 27 août 1943 à Bucarest en Roumanie, est un officier roumain qui commande le IVe corps d'armée entre 1915 et 1916. Il prend ensuite le commandement de la 4e armée lors de la campagne de Transylvanie. Avec cette armée, il organise et prend la défense de Bucarest en novembre 1916. En juillet 1916, il devient chef d'état-major de l'armée roumaine. Il occupe ce dernier poste jusqu'en 1920.

Commandant IVe Corps d'armée 1915-1916
Commandant 4e Armée 1916
Chef d'état-major de l'Armée 1916-1920











Constantin Cristescu

Lieutenant-général - Locotenent general

Constantin Cristescu, né le 12 février 1866 à Pădureți en Roumanie et mort le 09 mai 1923 à Bucarest en Roumanie, est un fils de militaire qui fréquente l'école des officiers d'infanterie et de cavalerie de Bucarest. Il en sort sous-lieutenant en 1887. Ses promotions s'enchaînent assez rapidement. Ainsi, il est promu lieutenant en 1890, capitaine en 1894, major en 1902, lieutenant-colonel en 1907 et colonel en 1910. En 1913, il devient chef d'état-major. Il occupe ce poste jusqu'au 01er avril 1914. Il joue un rôle important dans l'élaboration des plans opérationnels de guerre avant l'entrée en guerre de la Roumanie. Il est promu général de brigade en 1914. En 1916, lorsque la Roumanie s'engage dans la guerre, il est nommé chef d'état-major des 2e et 3e armées roumaines. Du 10 novembre 1916 au 05 décembre 1916 , il devient commandant de l'armée du Nord. En 1917, il est promu général de division. En juin 1917, il prend le commandement de la 1re armée roumaine. Avec ce commandement, il est chargé de reconstituer la ligne de front. En 1918, il est promu lieutenant-général. Il sert pour la deuxième fois en tant que chef d'état-major général du 01er avril 1918 au 28 octobre 1918.

Chef d'état-major II e Armée 1916
Chef d'état-major III e Armée 1916
Commandant Armée du Nord 1916
Commandant Ie Armée 1917
Commandant 6e Corps d'armée 1917-1918
Chef d'état-major général 1918

Eremia Grigorescu

Général - General

Eremia Grigorescu, né le 28 novembre 1863 à Târgu Bujor en Roumanie et mort le 21 juillet 1919 à Bucarest en Roumanie, fréquente l'école des officiers d'infanterie et de cavalerie de Bucarest. Il en sort sous-lieutenant en 1884. Il poursuit ses études en France à la Sorbonne et à l' École militaire de Saint-Cyr. En 1903, il est nommé directeur de la section d'artillerie au ministère de la Guerre. De 1907 à 1910, il commande l'école des officiers d'artillerie. Le 11 août 1917, il prend le commandement de la 1re armée roumaine. C'est lors de la bataille de Mărășești qu'il obtient son plus grand succès, réussissant à vaincre les troupes impériales allemandes dirigées par le général August von Mackensen. Sa victoire est saluée dans les pays de l'Entente et vaut au général une épée que lui envoie Yoshihito, l'empereur du Japon. Il meurt à Bucarest en juillet 1919 de la grippe espagnole.

Commandant Ie Armée 1917-1919











Vasile Zottu

Général - General

Vasile Zottu, né le 14 novembre 1853 à Bucarest en Roumanie et mort le 12 novembre 1916 à Bucarest en Roumanie, est un militaire roumain qui fréquence l'école militaire et qui se spécialise dans le génie. Entre 1901 et 1904, il est commandant de l'École militaire d'infanterie et de cavalerie. Il occupe le poste de chef d'état-major à deux reprises : la première fois du 31 mars 1911 au 18 novembre 1911. La seconde fois du 01 avril 1914 au 14 août 1916. Sa maladie l'affaiblit de plus ne plus et il doit quitter son poste le 14 août 1916. Ne supportant plus son état, il se suicide le 12 novembre 1916 dans sa maison de Bucarest.

Chef d'état-major 1914-1916

Dumitru Iliescu

Général - General

Dumitru Iliescu, né le 24 septembre 1865 à Drăgășani en Roumanie et mort en 1940, est un militaire roumain qui sort diplômé de l'école militaire des officiers et qui travaille à l'arsenal de l'Armée. Entre 1884-1886, il étudie à l'École polytechnique de Paris. En 1914, il est nommé secrétaire général du ministère de la Guerre. Dès l'entrée en guerre de la Roumanie, il est affecté comme chef adjoint de l'état-major général, accompagnant le général Vasile Zottu. Le 14 août 1916, suite au retrait du général Zottu, il devient le chef de l'état-major. Sous la pression des défaites de la fin de l'année 1916, Ionel Brătianu est contraint de le destituer le 05 décembre 1916 et de le remplaçant par le général Constantin Prezan. Il est alors envoyé à Paris, en qualité de représentant de l'état-major général auprès des Alliés, au début de l'année 1917.

Chef d'état-major 1916
Représentant de l'état-major 1917-1918