La Grande Guerre

Civils

Nicolas II

Empereur - Император Всероссийский

Nicolas II, né Nikolaï Aleksandrovitch Romanov le 18 mai 1868 à Tsarskoïe Selo et mort exécuté le 17 juillet 1918 à Iekaterinbourg, est l'aîné des cinq enfants du tsar Alexandre III et de Marie Feodorovna. Nicolas et ses plus jeunes frères sont élevés à la dure. Leur grand-mère Marie Alexandrovna a introduit les coutumes britanniques en matière d'éducation chez les Romanov. À l'adolescence, déjà sérieux et réservé, il est confié par son père à des hommes issus de son gouvernement. De 1885 à 1890, il fréquente la faculté de sciences politiques et économiques de l'université de Saint-Pétersbourg. À sa sortie, il est colonel de la Garde impériale. Cependant, l'empereur Alexandre III ne fait rien pour lui enseigner l'art de gouverner. Il veut en faire un juriste, un officier et le meilleur représentant de la grande Russie et de l'illustre famille des Romanov auprès des cours européennes. Au début des années 1890, la santé de l'empereur Alexandre III se dégrade. Il décède le 01 novembre 1894. Nicolas II devient ainsi l'Empereur de toutes les Russies le même jour. Le nouvel empereur avoue ne pas être prêt à gouverner la Russie. Dans les premiers temps, il se contente d'imiter son père. Mais il consacre beaucoup plus d'attention aux détails de l'administration que son père. Peu capable de refus, il est trop délicat et bien élevé pour se déterminer grossièrement et, plutôt que refuser, préfère se taire. Il subit constamment l'influence de son épouse qui le guide dans toutes les décisions importantes à prendre. Il souhaite néanmoins conserver l'organisation centralisée du pouvoir, qui a permis de conserver la stabilité gouvernementale jusqu'à présent. Il applique les doctrines conservatrices apprises de Pobiedonostsev. Il a des idées toutes-faites et idéalise la réalité russe. ... Suite aux échecs des armées commandées par le grand-duc, Nicolas II le démet de ses fonctions et décide de prendre lui-même le commandement suprême des armées impériales. Ainsi le 21 août 1915, ne possédant ni les aptitudes, ni la formation, l'empereur Nicolas II se met à la tête des armées. Il est le dernier empereur de Russie également roi de Pologne et grand-duc de Finlande, de la dynastie des Romanov.

Empereur de Russie 1894-1917
Roi de Pologne 1894-1915
Commandant suprême de l'armée impériale 1915-1917

Vladimir Nikolaïevitch Kokovtsov

Ministre - Министр

Vladimir Nikolaïevitch Kokovtsov, né le 18 avril 1853 à Borovitchi et mort le 29 janvier 1943 à Paris, est un homme politique russe qui est secrétaire d'état des Finances entre 1892 et 1903. En 1904, il devient ministre des Finances. En 1906, il démissionne lors de la nomination de Serge Witte au poste de Président du Conseil d'État. Il reprend néanmoins ses fonctions de ministre des Finances du 26 avril 1906 au 30 janvier 1914. Après la révolution russe, il émigre en Finlande puis en France.

Ministre des Finances 1904-1905
Ministre des Finances 1906-1914

Piotr Lvovitch Bark

Ministre - Министр

Piotr Lvovitch Bark , né le 06 avril 1869 à Dnipro et mort le 16 janvier 1937 à Aubagne, est un homme politique russe, membre du Conseil d'État, qui est le dernier ministre des Finances de la Russie impériale. Il occupe cette fonction du 30 janvier 1914 au 28 février 1917, date du début de la révolution russe. Dans le gouvernement provisoire d'Alexandre Kerenski, ses amis lui proposent de conserver le poste de ministre des Finances dans le nouveau gouvernement. Il refuse cette proposition et prend sa retraite politique et émigre en France.

Ministre des Finances 1914-1917