La Grande Guerre

Armée de terre - Armée de mer

Taishō Tennō/ Yoshihito

Empereur - 大正天皇

Taishō Tennō, né le 31 août 1879 à Tokyo au Japon et mort le 25 décembre 1926 à Hayama au Japon, est le 123e empereur du Japon. Il règne du 30 juillet 1912 jusqu'à sa mort le 25 décembre 1926. Son nom de prince est Haru. Son nom en Occident est Yoshihito. Il est intronisé à Kyoto mais, à cause de sa maladie cérébrale causée par  une méningite contractée trois semaines après sa naissance, il est rapidement dans l'impossibilité de gérer les affaires de l'Empire. Le prince Hirohito devient alors son régent en 1921. Son règne est caractérisé par un renforcement de l'impérialisme et une politique intérieure plutôt libérale. Selon la tradition impériale japonaise, il est désigné après sa mort par un nom posthume qui, depuis 1868, est identique au nom de l'ère de son règne. Ainsi, au règne de l'empereur Taishō correspond l'ère Taishō. Il meurt le 25 décembre 1926 suite à une attaque au coeur au palais de Hayama.

Empereur 1912-1926

Hasegawa Yoshimichi

Maréchal de camp - 陸軍元帥

Hasegawa Yoshimichi, né le 01 octobre 1850 à Iwakuni au Japon et mort le 27 janvier 1924 à Tokyo au Japon, s'engage dans l'armée impériale japonaise en 1871. En 1885, il se rend en France en tant qu'attaché militaire pour étudier les stratégies, les tactiques et l'équipement européen. Il est promu général de brigade à son retour au Japon un an plus tard. Durant la guerre russo-japonaise, il est affecté dans la 1re armée commandée par le général Kuroki Tamemoto. Il dirige la division de la Garde impériale pendant le printemps 1904. Après avoir servi dans l'armée japonaise de Corée de septembre 1904 à décembre 1908, il devient chef d'État-major de l'État-major de l'armée impériale japonaise en 1912. En 1915, il est nommé maréchal de camp. À partir d'octobre 1916, il devient le second gouverneur-général de Corée.

Chef de l'État-major de l'armée impériale 1912-1915
Gouverneur général de Corée 1916-1919



Uehara Yūsaku

Maréchal de camp - 陸軍元帥

Uehara Yūsaku, né le 06 décembre 1856 à Miyakonojō au Japon et mort le 08 novembre 1933 à Tokyo au Japon, est diplômé de l'académie de l'armée impériale japonaise en 1879. Promu lieutenant en septembre 1882, il est envoyé en France pour étudier les techniques militaires modernes de 1881 à 1885. Dès son retour au Japon ,il est promu capitaine en juin 1885, puis major en mai 1890, puis lieutenant-colonel en septembre 1892, et enfin colonel en octobre 1897. Promu major-général en juillet 1900, il combat durant la guerre russo-japonaise comme officier d'État-major dans la 4e armée japonaise. Il est ensuite promu lieutenant-général en juillet 1906. En décembre 1912, il est nommé ministre de la Guerre dans le second gouvernement du Premier ministre Saionji Kinmochi.De mars à juin 1913, il est commandant de la 3e Division. En février 1915, il reçoit le titre de général et devient chef de l'État-major de l'armée impériale japonaise. Il reste à ce poste plus longtemps qu'aucune autre personne avant et après lui. Au total, il y reste 8 ans. Il reçoit le grade de maréchal en avril 1921. Plus tard, il deviendra inspecteur général de l'entraînement militaire, l'un des trois plus prestigieux postes de l'armée japonaise. Il sera également le fondateur du corps d'ingénieurs de l'armée impériale japonaise.

Ministre de la guerre 1912
Commandant 3e Division 1913
Chef de l'État-major de l'armée impériale 1915-1923

Kigoshi Yasutsuna

Lieutenant-général - 中将

Kigoshi Yasutsuna, né le 22 avril 1854 à Kaga au Japon et mort le 26 mars 1932 à Tokyo au Japon, est un officier japonais qui participe au combat durant la rébellion de Satsuma. Dans le cadre de sa formation, il est attaché militaire en Prusse en 1883. De retour au Japon, Kigoshi sert comme chef d'État-major de la 3e Division durant la première guerre sino-japonaise. En 1898, il est promu major-général et est affecté comme chef d'État-major de l'armée japonaise de Taïwan. De 1901 à 1902, il sert à l'État-major de l'armée impériale japonaise. En 1907, il est promu lieutenant-général. En décembre 1912, il devient ministre de la Guerre dans le premier gouvernement de Yamamoto Gonnohyōe. Il occupe ce poste du 21 décembre 1912 au 24 juin 1913.

Ministre de la guerre 1912-1913












Ōshima Ken'ichi

Lieutenant-général - 中将

Ōshima Ken'ichi, né le 19 juin 1858 à Gifu au Japon et mort le 24 mars 1947 au Japon, sort diplômé de la 4e classe de l'académie de l'armée impériale japonaise en 1881 où il se spécialisae dans l'artillerie. Il est ensuite envoyé étudier en qualité d'attaché militaire en France et en Prusse de 1891 à 1893. Il sert dans l'état-major du général Yamagata Aritomo dans la 1re Armée durant la guerre sino-japonaise de 1894 à 1895. Pendant la guerre russo-japonaise, il sert au quartier-général impérial. Il est promu major général en 1907 et puis lieutenant général en 1913. Du 09 mars 1916 au 29 septembre 1918, il est ministre de la Guerre dans le gouvernement du premier ministre Terauchi Masatake. Il entre dans la réserve en 1919.

Ministre de la guerre 1914-1916

Kusunose Yukihiko

Général de division - 陸軍将軍

Kusunose Yukihiko, né le 28 avril 1858 à Tosa au Japon et mort le 20 mars 1927 à Fuchū au Japon, rentre dans l'armée impériale japonaise en décembre 1880 comme servant dans l'artillerie. Il est ensuite envoyé en France et en Prusse de 1881 à 1885 en tant qu'attaché militaire pour se former. Par la suite, il est affecté à l'ambassade japonaise de Saint-Pétersbourg en Russie d'avril 1891 à septembre 1893. Il devient ainsi expert dans les questions européennes. Durant la guerre russo-japonaise, il commande l'artillerie lourde de la 2e Armée, puis celle de la 4e Armée, celle de l'armée japonaise du Guandong et participe à la décisive bataille de Mukden. Après la guerre, il commande la forteresse de Yura, et se retrouve affecté à la garnison japonaise de Karafuto en 1906. Il est ensuite promu général de division en 1907. Par la suite, il devient ministre de la Guerre du 24 juin 1913 au 16 avril 1914.

Ministre de la guerre 1913-1914

Oka Ichinosuke

Général de division - 陸軍将軍

Oka Ichinosuke, né le 28 mars 1860 à Chōshū au Japon et mort le 20 juillet 1916 au Japon, sort diplômé de la 4e promotion de l'académie de l'armée impériale japonaise en 1881 puis de la 4e promotion de l'école militaire impériale du Japon en 1888. Durant la première guerre sino-japonaise, il est chef d'État-major de la 1re Division. Il est promu major-général en 1905. Il commande les 27e et 29e Brigades d'Infanterie avant d'être promu lieutenant-général en février 1912. En 1913, il commande la 3e Division. Il est ensuite ministre de la guerre du 16 avril 1914 au 30 mars 1916.

Ministre de la guerre 1914-1916

Tanaka Giichi

Général de division - 陸軍将軍

Tanaka Giichi, né le 22 juin 1864 à Hagi au Japon et mort le 29 septembre 1929 à Tokyo au Japon, sort diplômé de l'académie militaire en 1892. Deux ans plus tard, il sert pendant la guerre sino-japonaise de 1894 à 1895. Après ce conflit, il est envoyé à Moscou et Petrograd en tant qu'attaché militaire. Pendant la guerre russo-japonaise, il est l'aide du général Kodama Gentarō en Mandchourie. En 1911, il est promu major-général et nommé directeur de la direction générale des Affaires militaires au ministère de la Guerre où il recommande d'augmenter la force de l'armée en rajoutant deux divisions d'infanterie supplémentaires. Il devient ensuite ministre de la guerre du 20 septembre 1918 au 09 juin 1921.

Ministre de la guerre 1918-1921

Ichinohe Hyōe

Général de division - 陸軍将軍

Ichinohe Hyōe, né le 02 août 1855 à Tsugaru au Japon et mort le 02 septembre 1931 à Tokyo au Japon, s'engage dans la nouvelle armée impériale japonaise et est nommé sous-lieutenant en 1876. Servant avec bravoure durant la rébellion de Satsuma de février à septembre 1877, Ichinohe est blessé au combat puis promu lieutenant. Durant la première guerre sino-japonaise, Ichinohe est félicité pour ses actions à la tête de l'avant-garde de la brigade mixte Ōshima à la bataille de Seonghwan le 29 juillet 1894. En 1897, Ichinohe est promu colonel et reçoit le commandement du 4e Régiment de la garde impériale. Il est ensuite promu Général de brigade en mai 1901, et nommé commandant de la 6e Brigade. Durant la guerre russo-japonaise, il sert dans l'État-major de la 3e Armée et participe avec le maréchal Ōyama Iwao à la bataille de Mukden. Il est ensuite nommé au conseil de guerre suprême en février 1915, devenant Général d'armée en août 1915. Le 17 décembre 1915, il est nommé à l'une des trois plus hautes positions de l'armée impériale japonaise, celle d'inspecteur général de l'entraînement militaire, poste qu'il conserve jusqu'au 26 août 1919.

Commandant 1re Armée 1912-1915
Inspecteur général de l'entraînement militaire 1915-1919