La Grande Guerre

Anton Haus

Grand amiral - Großadmiral

Anton Haus, né le 13 juin 1851 à Tolmin en Slovénie et mort le 08 février 1917 à Pula en Croatie, est un amiral autrichien qui commande la flotte austro-hongroise de 1914 à 1917. Dès l'entrée en guerre de l'Italie en 1915, il ordonne le bombardement des ports italiens. Il est vivement critiqué par les militaires allemands qui n'approuvent pas ses tactiques de combats. Malgré cela, il a le soutien de son propre commandement et continue à diriger la flotte jusqu'à son décès survenu le 08 février 1917 à la suite d'une pneumonie. L'empereur Charles Ier assiste à son enterrement. Comme son homologue allemand Alfred von Tirpitz, il est favorable à la guerre sous-marine à outrance.

Commandant de la flotte austro-hongroise 1914-1917

Maximilian Njegovan

Grand amiral - Großadmiral

Maximilian Njegovan, né le 31 octobre 1858 à Agram en Croatie et mort le 01 juillet 1930 à Zagreb en Yougoslavie, est un amiral croate de la marine austro-hongroise. Au début du conflit, il est nommé commandant de la 1re Division du 1er Escadron de bataille. En avril 1917, il devient le commandant de la flotte austro-hongroise avec laquelle il organise la première bataille du détroit d'Otrante. Des Quelques mutineries à bord de navires de guerre provoque son remplacement en février 1918. Il est ainsi mis à la retraite le 01 mars 1918.

Commandant SMS Tegetthoff 1914
Commandant de la flotte austro-hongroise 1917-1918



Miklós Horthy de Nagybánya

Amiral - Admiral

Miklós Horthy de Nagybánya, né le 18 juin 1868 à Kenderes en Hongrie et mort le 09 février 1957 à Estoril au Portugal, est un amiral et un homme d'état hongrois. Il est mobilisé à la veille du conflit sous le grade de capitaine de vaisseau Linienschiffskapitän et prend le commandement du SMS Habsburg. Il est chargé d'organiser la défense de Pola, principal port d'attache de la marine austro-hongroise. Suite à l'entrée en guerre de l'Italie, il prend part à une vaste manœuvre de la flotte austro-hongroise, qui s'attaque à la côte orientale italienne. Nommé amiral de la flotte austro-hongroise, il en devient le commandant en chef en février 1918. Il tente à plusieurs reprises de briser le blocus allié, en mai 1917, en attaquant les unités fermant l'Adriatique. s'il ne réussit pas, il parvient cependant à menacer constamment les côtes italiennes d'un débarquement austro-hongrois. Il est gravement blessé lors de la bataille du détroit d'Otrante au cours de laquelle il est parvenu à détruire une vingtaine de vaisseaux ennemis en ne perdant aucun navire en dépit de sa très nette infériorité numérique. Cet épisode fait de lui le « héros » d'Otrante.

Commandant SMS Habsburg 1914
Commandant SMS Novara 1914-1918
Commandant SMS Tegetthoff 1918
Commandant de la flotte austro-hongroise 1918

Gottfried von Banfield

Lieutenant de frégate - Fregattenleutnant

Gottfried von Banfield, né le 06 février 1890 à Castlenuovo au Monténégro et mort le 23 septembre 1896 à Trieste en Italie, est le pilote de l'aviation navale le plus décoré de la guerre. Son père est un sujet britannique, mais le jeune garçon prend la nationalité autrichienne. Il étudie à l'Académie navale de Fiurne. le 17 juin 1909, il devient cadet. En mai 1912, il est promu lieutenant de frégate. Passionné d'aviation, il est sélectionné pour être parmi les premiers pilotes de la marine autrichienne et part se perfectionner en France en 1913. Dès le début du conflit, il participe aux premières actions aériennes contre le Monténégro à partir de la base navale de Cattaro. Il remporte ses premières victoires aériennes sur hydravion Lohner biplace contre les italiens et leurs alliés français dans le golfe de Trieste au mois de juin 1915. Au début de l’année 1916, ses victoires vont se multiplier et le porter pour un temps à la première place des pilotes autrichiens. Ceci lui vaut la plus haute décoration de l’empire austro-hongrois, l’ordre de Marie-Thérèse. Il est le seul aviateur à obtenir cette décoration. Blessé au combat en 1918, il termine la guerre avec 9 victoires officielles et 15 probables. Il est probablement le seul as de l'aviation à piloter un hydravion.

Pilote de la Marine 1912-1918