La Grande Guerre

Civils

George V

Roi - King

George V, George Frederick Ernest Albert, né le 03 juin 1865 à Marlborough en Angleterre et mort le 20 janvier 1936 à Sandringham en Angleterre, est le fils du prince de Galles, futur Édouard VII, et de la princesse de Galles Alexandra de Danemark. En tant que cadet du prince de Galles, George a peu de chances d'accéder au trône. Son frère aîné, Albert Victor, est le deuxième dans l'ordre de succession après son père. Son père considère que la marine représente le meilleur entraînement possible pour un garçon. Ainsi, il entre avec son frère, Albert Victor, dans la Royal Navy en septembre 1877 à l'âge de 12 ans. En tant que jeune homme destiné à servir dans la marine, George reste plusieurs années sous le commandement de son oncle, le prince Alfred d'Édimbourg, qui est stationné à Malte. En 1891, George perd son frère, Albert Victor, décédé des suites d'une pneumonie. Cette tragédie met un terme à la carrière militaire de George qui devient deuxième dans l'ordre de succession derrière son père. À partir de ce moment-là, il reçoit le titre de duc d'York et suit des leçons d'histoire constitutionnelle. À la mort de la reine Victoria, le 22 janvier 1901, le père de George monte sur le trône sous le nom d'Édouard VII. George hérite des titres de duc de Cornouailles et de Rothesay. Le 09 novembre 1901, George est fait prince de Galles et comte de Chest. Le roi Édouard VII souhaite préparer son fils à son futur rôle de monarque en lui donnant un large accès aux documents et rapports officiels des affaires du royaume. Le 06 mai 1910, le roi Édouard VII meurt. George monte sur le trône sous le nom de George V, à l'âge de 44 ans. Son couronnement a lieu le 22 juin 1911 à l'abbaye de Westminster. George V hérite de la Couronne à un moment de troubles politiques qui perturbent fortement la chambre des Lords. À la suite de l'élection de décembre 1910, les libéraux forment un gouvernement minoritaire grâce au soutien des nationalistes irlandais. Asquith présente donc une législation visant à accorder une autonomie interne à l'Irlande mais les conservateurs et les unionistes s'y opposent. Pour éviter la perspective d'une guerre civile en Irlande entre unionistes et nationalistes, George V organise une conférence rassemblant toutes les parties au palais de Buckingham en juillet 1914 pour essayer de négocier un accord. Cette négociation est interrompue par le déclenchement de la Grande Guerre à laquelle s'engage le Royaume-Uni dès le début des hostilités. Le roi George V est très fortement marqué par l'attitude de son cousin, Guillaume II d'Allemagne. Le 17 juillet 1917, le roi George V apaise les sentiments nationalistes britanniques en changeant le nom de la maison royale britannique du nom à consonance allemand de Saxe-Cobourg-Gotha en Windsor. Ses proches et lui abandonnent leurs titres allemands et prirent des noms à consonance britannique. George V compense ces pertes faisant de ses proches des Lords. Le 28 octobre 1915, le roi George V chute lourdement de cheval d'un défilé militaire et son fort tabagisme aggrave ses problèmes respiratoires existants. Lorsque le tsar Nicolas II, son autre cousin, est renversé par la Révolution russe, le gouvernement britannique lui offre asile ainsi qu'à sa famille mais les craintes que la révolution ne se propage aux îles Britanniques poussent le roi George V à juger que la présence de la famille impériale russe serait inappropriée. Deux mois après la fin de la guerre, le fils cadet du roi George V, John, meurt à l'âge de 13 ans après une longue maladie. Après 25 ans de règne, le roi George V décède le 15 janvier 1936 à l'âge de 70 ans.

Roi 1910-1936

Ronald Munro-Ferguson

Gouverneur général - Gouvernor

Ronald Munro-Ferguson, né le 06 mars 1890 à Kirkcaldy en Écosse et mort le 30 mars 1934 à Kirkcaldy en Écosse, est un fils de riche député britannique qui fait ses études à l'académie royale militaire de Sandhurst. Il exerce une carrière militaire jusqu'en 1884. Cette même année, il devient secrétaire privé de Lord Rosebery, un leader du parti libéral britannique. Il soutient la politique coloniale du gouvernement conservateur britannique, y compris pendant la Seconde Guerre des Boers ce qui le rend très impopulaire aurpès des anti militaire et des radicaux de son parti. Il sait qu'il a peu d'espoir de faire partie du gouvernement du moment et ce malgré ses talents évidents. Aussi, il est heureux d'accepter le poste de gouverneur général d'Australie que le gouvernement britannique lui propose en février 1914. Lorsqu'il arrive à Melbourne pour prendre ses fonctions, qui débutent le 18 mai 1914, il est confronté à une crise politique. Le gouvernement libéral de Joseph Cook possède une voix de majorité à la Chambre des Députés alors que le parti travailliste possède la majorité au Sénat. Joseph Cook se sert de cette voix pour bloquer systématiquement les décisions gouvernementales. Le déclenchement de la Grande Guerre provoque une grave crise au sein du gouvernement australien. De plus, les politiciens australiens de 1914 n'ont aucune expérience dans la conduite des Affaires Étrangères. Le gouverneur est le seul homme à avoir l'autorité constitutionnelle et la confiance pour pouvoir agir. Il décide de convoquer les Conseils des Ministres, d'organiser les plans de mobilisation et de discuter avec le gouvernement londonien. La manœuvre de Cook se retourne contre lui quand le parti travailliste remporte les élections en septembre 1914 et qu'Andrew Fisher reprend ses fonctions. Avec la guerre, le gouvenreur voit son rôle comme celui d'un agent de l'effort de guerre britannique et non plus simplement comme celui d'un représentant de la Couronne britannique. Il soutient de façon ostensible les partisans de la guerre et s'oppose aux autres. En octobre 1915, lorsque le Premier ministre, Andrew Fisher, démissionne, il est remplacé par Hughes comme Premier Ministre. Bien que Hughes soit vaniteux et imprévisible, le gouverneur Ronald Munro-Ferguson reconnai ses qualités de chef de guerre et le soutient en public et en privé tout en respectant le rôle qui est le sien selon la Constitution. Hughes est persuadé que seule la création d'un service militaire obligatoire permettrait à l'Australie de maintenir son effort de guerre. Le gouverneur le soutient. Malgré cela, par deux fois, cette proposition est rejetée par les membres du gouvernement. En mai 1919, il demandera à Londres le droit de quitter son poste. Il sera néanmoins obligé de rester pour superviser la visite du Prince de Galles en Australie en 1920. Il pourra finalement partir le 06 octobre 1920 après avoir occupé le poste pendant plus de six ans.

Gouverneur général 1914-1920











Andrew Fisher

Premier ministre - Prime Minister

Andrew Fisher, né le 29 août 1862 à Ayrshire en Écosse et mort le 22 octobre 1928 à Londres en Angleterre, est un homme d'État australien. Il passe 7 ans de sa jeunesse dans les mines de l'Ayrshire, entre 10 et 17 ans. Il décide ensuite d'émigrer avec son frère au Queensland où il travaille également comme mineur. Il commence à jouer un rôle important dans un journal travailliste et fini par être élu député travailliste de l'Assemblée du Queensland en 1893. En 1907, il prend la tête du Parti travailliste. En mars 1909, il engage son parti dans une réforme de la Constitution pour permettre au gouvernement d'avoir un droit de contrôle sur les contrats de travail, les salaires et les prix, pour créer une marine de guerre et la formation militaire, pour augmenter les retraites, pour imposer les propriétés, pour construire un chemin de fer transcontinental, pour remplacer la Livre anglaise par une monnaie purement australienne. Aux élections de 1910, son Parti a une majorité dans les deux chambres et la possibilité de former, pour la première fois au monde, un gouvernement travailliste majoritaire. Il mène à terme de nombreuses réformes en matière de défense, de droit constitutionnel, de finances, de transports et de communications et de sécurité sociale. Lorsque la Grande Guerre éclate, il est en pleine campagne électorale. Il axe sa campagne sur le rappel de sa volonté de créer des forces de défense propres à l'Australie. Il gagne les élections et devient Premier ministre le 17 septembre 1914. En octobre 1915, il reçoit les rapports du désastre des Dardanelles et décide l'évacuation des troupes australiennes en décembre 1915. Il démissionne de son poste de Premier Ministre et de Parlementaire le 27 octobre 1915, après avoir été absent du Parlement sans aucune explication les trois jours précédents.

Premier ministre 1908-1909
Premier ministre 1910-1913
Premier ministre 1914-1915
Haut-commissaire au Royaume-Uni 1916-1921

Billy Hughes

Premier ministre - Prime Minister

Billy Hughes, né le 25 septembre 1862 à Londres en Angleterre et mort le 28 octobre 1952 à Sydney en Australie, est un fils unique dont le père est gallois et sa mère britannique. Celle-ci mourut alors qu'il avait 7 ans. Il alla vivre chez sa tante. En octobre 1884, il émigre en Australie où il travaille comme laboureur, bûcheron et cuisinier. Il rejoint la "Socialist League" en 1892 et devient un orateur de rue. En 1901, il est élu député de Sydney-Ouest au premier parlement fédéral australien en tant que membre du parti travailliste. Il s'oppose aux propositions du gouvernement de créer une petite armée de métier et demande la création d'un service militaire. Il est convaincu que le service militaire est devenu indispensable pour soutenir l'effort de guerre du pays. La grande majorité de son parti qui comprend des représentants catholiques et unionistes est fermement opposée à cette idée surtout chez les australiens d'origine irlandaise qui considèrent cette guerre comme une réponse excessive de la Grande-Bretagne à la montée des pays de l'est. Il est ministre des Affaires Étrangères dans le premier gouvernement travailliste. Il est ensuite ministre de la justice dans les trois gouvernements d'Andrew Fisher en 1908-1909, 1910-1913 et 1914-1915. Il devient Premier ministre le 27 octobre 1915. En octobre 1916, il organise un plébiscite pour faire approuver son idée de service militaire mais celui-ci est désapprouvé de peu par les votants. Il reste à ce poste jusqu'au 09 février 1923. Il est ainsi le septième Premier ministre d'Australie et le député australien ayant eu la plus longue carrière parlementaire et une des figures les plus marquantes de l'histoire politique australienne.

Ministre de la justice 1908-1915
Premier ministre 1915-1923






Samuel Griffith

Premier juge en chef - Chief Justice

Samuel Griffith, né le 21 juin 1845 à Glamorgan au pays de Galles et mort le 09 août 1920 à Brisbane en Australie, arrive dans la colonie du Queensland à l'âge de huit ans. Là, il y fréquente l'Université de Sydney et, après une formation juridique, il est admis au barreau en 1867. Il est procureur général de 1874 à 1878. Il est ensuite Premier ministre de 1883 à 1888 et de 1890 à 1893. En 1893, il se retire de la politique pour diriger la Cour suprême du Queensland. Il participe à la rédaction de la loi fédérale sur la justice de 1903, qui établi la Haute Cour d'Australie. Il devient ensuite le premier juge en chef. Il garde cette fonction du 05 octobre 1903 au 17 octobre 1919, date à laquelle il prend sa retraite.

Premier juge en chef 1903-1919

George Reid

Haut-commissaire au Royaume-Uni - High Commissioner

George Reid, né le 25 février 1845 à Johnstone en Écosse et mort le 12 septembre 1918 à Londres en Angleterre, arrive en Australie quand il est jeune. À 13 ans, il quitte l'école et travaille comme commis. Il rejoint ensuite la fonction publique de la Nouvelle-Galles du Sud et gravi les échelons pour devenir secrétaire du ministère du Procureur général. De 1883 à 1884, il est nommé ministre de l'Instruction publique. En 1901 , il est élu au nouveau parlement fédéral représentant la division d'East Sydney. Aux élections de 1906, il obtient le plus grand nombre de votes à la Chambre des représentants mais manque largement de majorité. Il ne peut former de gouvernement et démissionne de son poste de chef du parti en 1908. Le 01er janvier 1910, il est nommé comme premier haut-commissaire d'Australie au Royaume-Uni. Ce poste a le rang et le statut d'ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire. Il occupe ce poste jusqu'au 01 er janvier 1916.

Haut-commissaire au Royaume-Uni 1910-1916