La Grande Guerre

Royaume de Bulgarie

1908 - 1946


Informations

  • Chef d'État : Ferdinand Ier
  • Statut : Monarchie constitutionnelle
  • Capitale : Sofia
  • Langue : Bulgare
  • Monnaie : Lev
  • Religion : Église orthodoxe de Bulgarie
  • Devise : Съединението прави силата - L'union fait la force
  • Hymne national : Choumi Maritsa
  • Drapeau : Il est adopté au lendemain de la libération du pays de l'Empire ottoman. Il se compose de trois bandes horizontales de largeur égale : le blanc symbolise la paix, le vert la fertilité des terres bulgares et le rouge le courage du peuple.

Géographie

  • Superficie en 1908 : 95 223 km²
  • Superficie en 1946 : 110 912 km²
  • Population en 1914 : 4 800 000 habitants
  • Population en 1918 : 4 900 000 habitants

           

Informations

  • Le royaume de Bulgarie voit le jour le 05 octobre 1908 suite au chaos provoqué par la prise de pouvoir des Jeunes-Turcs à Constantinople. Ce jour-là, le roi Ferdinand Ier déclare l'indépendance pleine et entière de son pays et s'octroie le titre de tsar.

Politique

  • Dès 1911, le gouvernement du Royaume de Bulgarie se rapproche du royaume de Grèce et du royaume de Serbie pour monter une alliance contre l'Empire ottoman. En 1912, des traités signés avec ces royaumes voisins, ainsi qu'avec le royaume du Monténégro conviennent d'un partage de la Macédoine et de la Thrace entre les alliés de la Ligue balkanique. En octobre 1912, la Première Guerre balkanique est déclarée contre l'Empire ottoman. Les alliés remportent un succès militaire éclatant, les troupes bulgares arrivant aux portes d'Istanbul. Par le traité de Londres, l'Empire ottoman perd l'essentiel de ses dernières possessions européennes. Ayant subi les plus lourdes pertes, la Bulgarie estime avoir droit à une plus large part des territoires conquis, revendiquant notamment les territoires à majorité bulgarophone de Macédoine. En juin 1913, la Bulgarie attaque la Serbie et la Grèce, mais la Deuxième Guerre balkanique se conclut pour elle par une défaite. Le traité de Bucarest de 1913 partage la Macédoine entre la Serbie et la Grèce et donne la totalité de la Dobroudja au royaume de Roumanie. La Bulgarie ne garde qu'un débouché sur la mer Égée.

Économie

  • Sorti exsangue des deux guerres balkaniques, la Bulgarie fait des demandes de prêts massifs aux principaux bailleurs, la France, l'Allemagne et l'Autriche-Hongrie. Dès la fin de l'été 1913, les banques viennoises sont les premières à répondre à ces demandes, en accordant un prêt de trente millions de francs. Dans les mois qui suivent, la Russie, hostile au nouveau gouvernement en place à Sofia, fait pression sur son allié français pour ne pas accorder de suite favorable aux demandes de prêts bulgares. Face à ce refus franco-russe, le gouvernement se trouve dans la double dépendance de Berlin et de Vienne, à la fois pour financer ses dépenses courantes et pour reconstruire le pays, lui arrimer les territoires annexés et renforcer son armée éprouvée par le conflit. Dès le 5 juillet 1914, la Bulgarie, en acceptant un prêt allemand, se place implicitement dans le camp de l'Allemagne sans pour autant s'engager dans le conflit qui s'annonce. De plus, l'intervention ottomane aux côtés des puissances centrales, à l'automne 1914, confère au royaume le statut de voie de transit obligée vers l'empire ottoman : le royaume laisse alors circuler la contrebande de guerre allemande à destination des armées ottomanes, tout en autorisant le survol de son territoire par des avions allemands et austro-hongrois.

Guerre serbo-bulgare 1885-1886

  • Cette guerre, qui s'étend du 14 novembre 1885 au 03 mars 1886, oppose le Royaume de Serbie et la Principauté de Bulgarie concernant le rattachement de la Roumélie orientale à la Bulgarie. Les troupes serbes sont battues par les Bulgares à la bataille de Slivnitsa, le 19 novembre 1885. Cette défaire permet l'invasion de la Serbie par l'armée bulgare. Sous la menace des austro-hongrois, le roi de Bulgarie, Alexandre Ier accepte l'armistice avec le royaume de Serbie. Par le traité de Bucarest du 03 mars 1886, le tracé des frontières serbes est de nouveau confirmé, et la Bulgarie conserve la Roumélie orientale.

Guerre balkanique 1912-1913

  • Cette première guerre balkanique oppose la Ligue balkanique (la Serbie, la Bulgarie, la Grèce et le Monténégro) à l'Empire ottoman, du 08 octobre 1912 au 30 mai 1913. Les armées des États des Balkans en supériorité numérique sont rapidement victorieuses. À la fin de cette guerre, les membres de la Ligue balkanique se partagent la quasi-totalité des anciens territoires européens de l'Empire ottoman. Mais en Macédoine, la Bulgarie s'estime lésée par ce partage, ce qui provoquera la deuxième guerre balkanique opposant les Bulgares à leurs anciens alliés serbes et grecs.

Guerre balkanique 1913

  • Cette seconde guerre balkanique oppose la Bulgarie à ses anciens alliés, la Serbie et la Grèce, suite aux partages des gains de la première guerre balkanique, non-conforme aux accords initiaux. Malmenés, les anciens alliés demandent l'aide à la Roumanie dont les troupes marchent rapidement sur Sofia, la capitale de la Bulgarie. Suite à cette menace, la Bulgarie demande un armistice qui débouche sur le traité de Bucarest, dans lequel la Bulgarie doit renoncer à ses revendications, céder une partie de ses gains de la première guerre balkanique à la Serbie, à la Grèce et à l'Empire ottoman, et en plus céder une partie de son territoire initial à la Roumanie, ce qui créera des différends territoriaux avec ses voisins. Cette seconde guerre blakanique provoque la rupture de l'alliance russo-bulgare, laissant la Serbie comme seule alliée de la Russie dans cette région importante. C'est pour cela que la Serbie recevra le soutien total de la Russie lors de la crise de juillet 1914.

Guerre 1914-1918

  • Les guerres balkaniques se sont soldées pour la Bulgarie par un agrandissement de son territoire, malgré sa défaite lors de la deuxième guerre en 1913. Au cours de l'année 1915, le royaume mène des négociations parallèles avec les Alliés et la Triplice. Ces échanges portent sur les compensations territoriales à accorder en cas d'intervention dans l'un ou l'autre camp : la Macédoine serbe en cas d'alliance avec la Triplice, une partie de la Thrace turque et des districts en Macédoine serbe en cas d'alliance avec l'Entente. Le 06 septembre 1915, la Bulgarie signe un traité d'alliance avec les Empires centraux, qui promettent au tsar Ferdinand Ier la Macédoine ainsi qu'une bonne partie de la Serbie traditionnelle. Pour les puissances centrales, l'alliance bulgare est essentielle, car elle est susceptible de permettre la création rapide d'une continuité territoriale avec l'Empire ottoman, très dépendant des livraisons de matériel de guerre. Ainsi, les puissances centrales livrent à la Bulgarie au terme des clauses du traité d'alliance 24 000 tonnes de charbon par mois, du matériel ferroviaire et du matériel de guerre en quantité, ainsi que des munitions.

Informations

  • Tsar : Ferdinand Ier du 05/10/1908 au 03/10/1918
  • Roi : Boris III du 03/10/1918 au 28/08/1943
  • Président du conseil des ministres : Vasil Radoslavov du 17/09/1913 au 21/06/1918
  • Président du conseil des ministres : Alexandre Pavlov Malinov du 21/06/1918 au 28/11/1918

Autres civils

Système politique

  • ...

Informations

  • Commandant en chef des armées : Nicolas Todorov Jekov du 24/09/1915 au 04/11/1918
  • Service militaire obligatoire : -
  • Mobilisation générale : 23 septembre 1915
  • Entrée en guerre : 14 octobre 1915
  • Capitulation : 29 septembre 1918

Autres militaires

Tenues & décorations

Armement & équipement

Forces armées de 1914 à 1918

Forces armées en 1915

  • Troupes engagées : 400 000 soldats
  • Infanterie : 10 divisions de 30 000 soldats, soit plus du double de soldats par division par rapport aux autres nations
  • Cavalerie : ...
  • Artillerie : 219 pièces d'artillerie
  • Marine : 8 torpilleurs, 1 canonnière, 1 mouilleur de mines
  • Aviation : ...
  • Matériel :
  • Animaux :

Forces armées en 1918

  • Troupes engagées : 2 870 000 soldats
  • Infanterie : ...
  • Cavalerie : ...
  • Artillerie : ...
  • Marine : ...
  • Aviation : ...
  • Matériel :
  • Animaux :

Aucune

  • -

Situation géographique

Dates

06Septembre

Empires centraux

Suite aux concessions territoriales promises par les empires centraux, à savoir la Macédoine et une grande partie de la Serbie, le royaume de Bulgarie signe un traité d'alliance avec ces derniers. Sans perdre de temps, la Bulgarie déclare la guerre à la Serbie et participe à son invasion.

1915

Dates

05Octobre

Royaume de Serbie

Le royaume de Bulgarie déclare la guerre au royaume de Serbie.

1915

01Septembre

Royaume de Roumanie

Le royaume de Bulgarie déclare la guerre au royaume de Roumanie.

1916

Batailles de 1914 à 1918

  • Date09 août 1916
  • LieuBataille de Doiran (1)
  • Troupes engagées VS
  • Belligérants VS
Détails de la bataille
  • Date02 septembre 1916
  • LieuBataille de Tutrakan
  • Troupes engagées55 000 VS 39 000
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date15 septembre 1916
  • LieuBataille de Monastir (1)
  • Troupes engagées VS
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date09 février 1917
  • LieuBataille de Doiran (2)
  • Troupes engagées VS
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date12 mars 1917
  • LieuBataille de Monastir (2)
  • Troupes engagées VS
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date29 mai 1917
  • LieuBataille de Skra di Legen
  • Troupes engagées VS
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date15 septembre 1918
  • LieuBataille de Doiran (3)
  • Troupes engagées VS
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date15 septembre 1918
  • LieuBataille de Dobro Polje
  • Troupes engagées VS
  • Belligérants VS
Détails de la bataille

Militaires

  • Total des soldats mobilisés entre 1915 et 1918 : 1 200 000 soldats
  • Total des morts et portés disparus entre 1915 et 1918 : 97 500 soldats
  • Total des blessés entre 1915 et 1918 : 152 390 soldats

Civils

  • Total des morts et portés disparus entre 1914 et 1918 : 100 000 civils